Entretien Professionnel

En savoir plus

Définition de l’entretien professionnel

L’entretien professionnel est un moment d’échange obligatoire entre chaque salarié et son employeur. Devant être réalisé au minimum tous les 2 ans, il doit prévoir l’étude des perspectives d’évolution professionnelle du collaborateur dans l’entreprise et les moyens en termes de formation pour y parvenir.

Les objectifs de l’entretien professionnel passent par la construction commune du projet professionnel du salarié en “croisant” ses compétences et aspirations avec la stratégie de l’entreprise et ses changements dans son secteur d’activité.

Pour l’employeur, c’est l’occasion :
  • d’identifier les besoins des salariés en termes de formations ;
  • d’évaluer les compétences en interne pour fidéliser et faire évoluer les “bons éléments” ;
  • de pouvoir préparer un plan de formation et en évaluer le budget ;
  • d’améliorer le climat social dans l’entreprise et de désamorcer d’éventuels conflits ou tensions.

Au-delà de conduire un entretien professionnel, l’employeur doit vérifier les 3 critères “d’employabilité” ci-dessous, en veillant à ce que le collaborateur puisse :

  • suivre a minima une action de formation tous les 6 ans ;
  • obtenir des éléments de certification par une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou par une formation ;
  • bénéficier d’une progression professionnelle ou salariale.
Pour le salarié, c’est l’occasion :
  • de faire le point sur son parcours professionnel sur les 2 dernières années ;
  • d’être informé sur la stratégie de l’entreprise et ses éventuelles conséquences sur les évolutions des emplois ;
  • d’exprimer ses souhaits d’évolution professionnelle et salariale ;
  • d’expliquer les formations qu’il souhaiterait faire et de dresser un bilan de celles qu’il a faites.
Le saviez-vous ?

Quelles sont les différences entre l’entretien professionnel et l’entretien annuel ?

L’entretien professionnel aborde les compétences du salarié qui vont au-delà des qualifications liées à son poste de travail (compétences non utilisées dans le cadre de sa fonction, compétences extra professionnelles mais aussi souhait d’évolution professionnelle ou salariale, de formation, …). Il implique une vision à plus long terme.

L’entretien professionnel doit avoir lieu a minima tous les 2 ans auprès de tous les collaborateurs ayant 2 ans d’ancienneté ou plus.

L’entretien annuel concerne tous les salariés, quelle que soit l’ancienneté dans l’entreprise. Il est en principe facultatif et a lieu le plus souvent tous les ans. Il implique une vision à court terme.

L’entretien annuel consiste en l’évaluation :

  • des performances du collaborateur en référence aux objectifs préalablement fixés par l’employeur;
  • de la tenue de son poste.

Attention : L’entretien professionnel et l’entretien annuel peuvent être menés le même jour à condition de bien les distinguer l’un de l’autre, ou menés à des périodes différenciées.

« Ce rendez-vous vise à concilier les intérêts de l'entreprise et ceux du salarié dans une perspective d'avenir. C'est une occasion pour le salarié de co-piloter, avec son entreprise, son projet professionnel. »
L’entretien professionnel est-il obligatoire ?

Quels sont les risques et sanctions à l’encontre de l’employeur pour manquement à cet entretien ?

Depuis 2014, tout employeur doit :

  • assurer, tous les 2 ans, un entretien professionnel obligatoire individuellement avec chaque salarié (ayant au moins 2 ans d’ancienneté) et identifier avec lui les axes de développement possibles en matière de compétences et de formations. Cet entretien doit être formalisé sur un document écrit dont une copie est remise au salarié.
  • prévoir, tous les 6 ans, un bilan récapitulatif du parcours professionnel au cours duquel il vérifie que le salarié a bien bénéficié de ses entretiens professionnels et fait le point sur ce qui est imposé par la réglementation : formation, certification et progression salariale ou professionnelle.

Attention : si une entreprise de plus de 50 collaborateurs n’a pas mis en oeuvre l’entretien professionnel obligatoire auprès d’un de ses salariés, ou ne respecte pas au moins 2 des 3 critères d’employabilité (formation, certification et évolution professionnelle ou salariale), alors une sanction lui sera appliquée ; elle devra créditer son compte personnel de formation (CPF) de 100 heures supplémentaires (130 heures si le salarié est à temps partiel).

En cas d’absence d’entretien professionnel dans les entreprises de moins de 50 salariés, la réglementation n’a pas prévu de sanctions, laissant le soin aux tribunaux de se prononcer en cas de litige.

Réunion entre collègues

Que propose AviséConseil pour l’entretien professionnel ?

Nous proposons un modèle d’entretien professionnel qui répond strictement à la réglementation régissant ce document et l’obligation de réaliser l’entretien professionnel. Notre document découle d’un procédé unique déposé par notre expert IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) homologué auprès de la DIRECCTE.

Au delà du caractère juridique et obligatoire de ce document, nous avons construit un outil RH très complet, ludique et facile d’utilisation.

  • user-group-2874_87351201-7b45-463a-9b86-0ebd80aa8fa0

    Notre mission

    Notre raison d’être est de vous apporter notre accompagnement dans les meilleures conditions techniques, éthiques et financières.

  • 24h-assistance-4792_e646a9f4-d75b-48ee-9111-6fa942cf36ea

    À votre écoute

    Fournir un service client de haut niveau et veiller à ce que chaque client soit pleinement satisfait sont essentiels pour nous.

  • lifebelt-3318_961b6f1a-b776-419e-8c86-1410d9959694

    Une équipe d’experts

    Nos experts sont dignes de confiance, dévoués et expérimentés. Ils mettront tout en œuvre pour répondre à vos problématiques.

  • royal-2995_51c8d05c-efe9-46d9-9a17-4b4e8fccfaad

    Un service de qualité

    Notre engagement passe par la livraison de prestations de qualité conformes aux obligations qui découlent du code du travail.

Vous avez apprécié le contenu ?

Donnez votre avis ci-dessous !

Note moyenne: / 5. Nombre de votes:

Nous vous remercions pour votre vote !

Suivez-nous également sur les réseaux sociaux !

Mince, nous devons améliorer le contenu alors ?

Aidez-nous à l'améliorer.

La réglementation sur l’entretien professionnel (Code du Travail)

L’entretien professionnel doit systématiquement être proposé au collaborateur qui, après une suspension de son contrat de travail, reprend son activité au terme d’un congé sabbatique, d’un congé de soutien familial, d’un congé parental, d’un congé maternité, d’un congé d’adoption, d’une période d’activité partielle, d’une période de mobilité volontaire, d’un arrêt longue maladie ou d’un mandat syndical.

Depuis la loi du 5 mars 2014, l’entretien professionnel est une obligation pour toutes les entreprises, introduite au sein du code du travail dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle. Tous les salariés ayant au moins 2 ans d’ancienneté (quel que soit leur contrat de travail) sont concernés.